Balade à Ísafjörður (et l’alien)

L’industrie, à Ísafjörður, ce sont les métiers qui gravitent autour de la pêche. Ce n’est pas étonnant : la ville est située à l’abri du mauvais temps qui peut rendre les conditions de navigation difficiles, dans le fjord Ísafjarðardjúp, tout en offrant un accès rapide à la haute mer.

Ísafjörður est centrée sur une langue de sable au milieu du fjord, qui a été bâtie dans les années 1700. On y trouve d’ailleurs la plus ancienne maison d’Islande, qui date de 1734, convertie en musée. N’oubliez pas de lever les yeux pour admirer les montagnes qui entourent le fjord.

Ne manquez pas un diner dans le restaurant Tjöruhúsið, spécialisé dans les poissons de différentes sortes cuisinés dans d’énormes marmites qui ont un goût de reviens-y. D’ailleurs on peut justement y revenir autant de fois que l’on veut, pour goûter tous les poissons et toutes les préparations ! Mais il faut réserver à l’avance…

Petit musée en extérieur

Si vous devez attendre un peu qu’une table se libère, vous aurez le temps vous balader sur la pointe de la langue de sable, où sont exposés des objets liés à la marine. Prenez le temps de la parcourir à pied à la recherche d’objets du passé.

Un canon lance-harpons, une mine, du bois d’une épave, un balance suédoise, un wagonnet pour le transport du poisson, des sculptures en pierre… Saurez-vous trouver l'alien ? Revenez vers le port pour vous balader entre des habitations parées de couleurs très scandinaves et le consulat danois.

Crédits photos  : Frédéric Botton et Isabelle Compoint