Fjallabyggd, le double village !

Avant étaient les villages de Ólafsfjörður et de Siglufjörður, situés au nord de l’Islande, à environ 60 kilomètres d’Akureyri. Pour y aller, comptez un peu plus de 2 h 30 en voiture depuis la seconde plus grande ville d’Islande, en suivant une route en bordure du large fjord Eyjafjördur.

On aboutit d’abord au village d’Ólafsfjörður, le plus petit des deux. Où se trouve Siglufjörður ? A 14 kilomètres à vol d’oiseau, vers le nord-ouest. Seulement voilà, vers le nord-ouest se dresse une barre de montagnes qui semble presque infranchissable en été. En hiver, ses pentes sont le théâtre d’avalanches qui dévalent sans obstacles naturels pour les stopper.

blog-islande-Fjallabyggd-03
Siglufjörður

Séparation ?

Comment faisait-on pour rallier Siglufjörður depuis Ólafsfjörður ? A pied, il fallait un long trek dans les montagnes, à réserver aux passionnés de randonnées. L’alternative, c’était le bateau, en contournant les terres dans l’embouchure de l’Eyjafjördur puis la mer du Groenland. Ou bien la route, mais il fallait parcourir plus de 60 kilomètres. Il faut dire que les villes, chacune de leur côté, n’ont été accessibles depuis une vraie route qu’à partir de 1940.

Les deux villes se sont développées en profitant de l'essor de l’industrie, principalement centrée autour de la pêche du hareng. Un développement rapide qui s’est vu stoppé net à l’été 1964 : les harengs ont disparu des côtes nord de l’Islande. La pêche intensive, pour une fois, n’était pas en cause. Les courants chauds, riches en aliments, ont vu leur parcours modifié. Une catastrophe pour l’industrie locale.

Siglufjörður
Siglufjörður

Désenclavement

Avant 1967, la ville de Siglufjörður était isolée pendant une bonne partie de l’hiver, la route étant impraticable pendant plusieurs mois. Le tunnel de Strákar, construit en 1967 et d’une longueur de 800 mètres, a permis de désenclaver la ville. Ce n’était pas suffisant. Mais cela n’a pas empêché les deux communes d’essayer de se rapprocher. Et d’y parvenir, puisque le village de Fjallabyggð, rassemblant les deux villages, a été créé en 2006. Il n’a pas fallu longtemps pour que de nouveaux travaux soient décidés et réalisés. La route 76, qui menait dans la péninsule jusqu’à Siglufjörður via le tunnel de Strákar a été prolongée vers le sud-est.

Un premier tunnel de 3,9 kilomètres a été creusé. Il aboutit près du lac de Hédinsfjardarvatn, qui se trouve au bout du fjord de Hédinsfjördur. La route y refait surface sur 600 mètres environ. Il est possible de s’arrêter là et de profiter d’un endroit encore très sauvage. Ou plutôt redevenu sauvage : les derniers pêcheurs de harengs ont déserté l’endroit au début des années 1950, chassés par l’arrêt brutal de la pêche, et par les avalanches très fréquentes.

blog-islande-Fjallabyggd-04

Encore un tunnel

La route 76 replonge sous la montagne, cette fois-ci pour traverser plus de 7 kilomètres et aboutir à Ólafsfjörður. Les deux tunnels sont, c’est important de le souligner, totalement gratuits y compris pour les touristes. Lesquels sont de plus en plus nombreux à passer un peu de temps à Ólafsfjörður. On peut y skier, y pratiquer du motoneige, y randonner, y jouer au golf. Ou y pêcher… mais le hareng n’a toujours pas daigné revenir dans les eaux du nord de l’Islande. L’endroit, suffisamment préservé de la présence humaine, permet de rencontrer plus de 2000 espèces d’oiseaux. La mare au milieu du camping d’Ólafsfjörður est un endroit particulièrement étonnant où se croisent plusieurs dizaines d’oiseaux de toutes tailles.

Siglufjörður, le village le plus grand avec 1200 âmes, a droit à un aérodrome et une piste en dur. Ólafsfjörður, avec ses 800 habitants, doit se contenter d’une piste en terre battue. Fjallabyggð compte donc en tout 2000 habitants qui peuvent désormais facilement se déplacer d’un village à l’autre. L’hôtel Brimnes à Ólafsfjörður est constitué de petites baraques en bois sur le bord du lac Ólafsfjarðarvatn. Un bel établissement les pieds dans l’eau, où il est possible d’emprunter une barque pour une balade dans un décor entouré de montagnes souvent encore enneigées. A Siglufjörður, c’est l’hôtel Siglo qui se trouve en bordure du fjord, mais la mer y est plus agitée, un peu trop pour une barque. Un système de barrières protège la ville des avalanches…

blog-islande-Fjallabyggd-05

Les adresses à Fjallabyggð 
© photo principale : Bergþór Morthens ; © photos texte : Brimnes hotel, Siglo Hotel, Google