Hjálmar, improbable !

La musique reggae née en Jamaïque est sortie des frontières de l’île caribéenne dans les années 1970, avec le succès de Bob Marley et ses Wailers. Et en Islande ? Il manque sans doute quelques cocotiers et des champs de ganja. Mais il y a Hjálmar ! Ce groupe qui compte 5 membres est né en 2004. Sa spécialité ? La musique reggae, vous l’aurez compris.

Reggae certes, mais l’influence islandaise est évidente malgré les rythmes syncopés, les roulements de percussions, la ligne de basse, l’orgue et la guitare effet wahwah. On se croirait à Kingston sur certains titres… mais la voix rappelle que Hjálmar ne vient pas des Caraïbes. Les musiciens puisent-ils leur force dans une (non) coupe de cheveux dreadlocks ? Pas du tout. Le look des Hjálmar est clairement celui de Vikings, pas de rastafari…

 

blog-islande-hajlmar-04

Chant en islandais

Comme pour la plupart des groupes islandais, les textes des chansons sont fidèles à la langue maternelle des musiciens. C’est une fierté du groupe, qui le revendique : « les paroles de Hjálmar ont toujours été en islandais et il ne nous est pas venu à l’idée de changer cette manière de procéder. En restant fidèles à notre langue maternelle, le groupe a incité d’autres formations rock et pop islandaises alors que de nombreuses personnes pensent que seul l’anglais convient pour ce type de musique ».

Le groupe a digéré ses influences, avec une musique capable de marier les genres. La chanson « Lýsi Ljós », sur l’album « IV » sorti en 2009, débute comme un morceau de folk nordique puis se transforme en mélopée planante portée par un rythme reggae. Le mariage est particulièrement réussi, très loin d’une tentative de rapprochements de styles artificielle.

 

blog-islande-hajlmar-01

Cinq albums, une compilation

Le premier album, « Hljóðlega af stað » (« le vrai démarrage »), est sorti en 2004. Le 3e album, «Ferðasót » (« la poussière du voyageur »), sorti en 2007, est celui qui a réussi à rapprocher la musique folk et le reggae. En 2009, le groupe quitte l’Islande pour aller enregistrer dans un endroit mythique, le Tuff Gong Studio à Kingston, en Jamaïque. Le résultat est l’album « IV ».

Le dernier vrai album est « Órar » (« délire »), sorti en 2011. Selon le groupe, il est plus brut que les précédents, plus complexe à écouter. En 2014 est sortie une compilation marquant les 10 ans du groupe, « Skýjaborgin 2004-2014 ». Le groupe était en studio en février 2016, ce qui laisse espérer un nouvel album au courant de l’année ! Notez que le groupe a participé à l’album « Dub of doom » du finlandais Jimi Tenor. Le mélange des styles, reggae, rock, dubstep, jazz, y est poussé à son extrême. L’album est étonnant !

 

blog-islande-hajlmar-02

 

Pour écouter Hjálmar


© photo principale : Hjálmar ; © photos texte : Hjálmar