Internet mobile en Islande

En vacances en Islande, vous captez avec votre téléphone mobile presque partout, y compris dans des zones reculées et désertes. Parfait ? Le souci, c’est que les accords de roaming, c’est-à-dire d’accès au réseau depuis votre smartphone personnel risque de vous coûter un bras. Peut-être même deux…

Le bon conseil, c’est d’interdire l’accès aux données à l’étranger sur votre téléphone mobile avant même d’avoir mis le pied en Islande. En effet, votre opérateur français a probablement noué un partenariat avec l’un des 4 opérateurs du pays : Vodafone, TAL, Nova et Síminn. Du coup vous aurez un accès immédiat à Internet sur votre mobile, mais qui sera surfacturé de manière totalement indécente !

 

blog-islande-sim-05

Comment téléphoner en Islande ?

La solution consiste à acheter une carte SIM islandaise prépayée, que vous ne conservez que pendant la durée de votre séjour. Cela implique plusieurs choses dont il faut avoir conscience. Vous retirez temporairement votre carte SIM, ce qui vous empêche d’être joint sur votre numéro de portable habituel. Vous aurez un numéro temporaire, que vous pourrez communiquer à vos proches.

Vous devez acheter cette carte SIM sur place. Il faut vous rendre dans la boutique de l’un des opérateurs islandais – elles sont faciles à trouver à Reykjavik, mais il y en a très peu en dehors de la capitale. Ce sont en général des commerçants qui servent de boutique-relais. Les technologies employées sont les mêmes qu’en Europe, vous n’aurez aucune difficulté à utiliser une SIM islandaise dans un mobile français. Veillez toutefois à ce que la taille de la SIM soit compatible avec celle de votre mobile. Il est préférable de le vérifier tant que vous êtes en boutique, et d’ailleurs de procéder à un test avant de partir.

blog-islande-sim-03

Quel opérateur choisir ?

J’ai préféré Síminn aux autres. Pourquoi ? Parce que TAL n’affiche ses pages qu’en islandais. Parce que Nova ne fait pas vraiment mieux, malgré des tarifs qui semblent un peu plus légers. Vodafone propose ses explications et ses tarifs en anglais. C’est Síminn qui donne le plus satisfaction, avec des pages traduites en français, des tarifs simples à comprendre. Pour accéder au français, depuis la page principale, descendez tout en bas pour voir la mention « Français ».

Síminn propose une carte de la couverture du pays qui montre les endroits où on peut profiter de l’Internet mobile haut débit (la 4G), à débit raisonnable (3G), et là où l'accès à Internet en mobilité promet d’être plus difficile (2G, voire zones blanches sans couverture). Síminn est présent à de très nombreux endroits à Reykjavik, mais vous pouvez aussi trouver de quoi acheter une carte SIM à l’aéroport de Keflavik, dans l’aérogare principal.

blog-islande-sim-02

Les tarifs

Combien ça coûte ? Le coffret de démarrage de Síminn coûte 2000 Kr, soit moins de 15 €, incluant une carte SIM. Comment acheter des crédits supplémentaires ? Les recharges prépayées sont les Top up (voix et SMS seulement), Packages (voix, SMS et données) ou Data (données seulement). Les tarifs débutent à 990 Kr (7 €) pour 60 minutes de communications vocales et 200 Mo de données. Si vous savez que vous allez consommer plus parce que, par exemple, vous ferez un usage intensif de cartes en ligne, de la météo, des emails, vous pouvez passer à un tarif supérieur : 1990 Kr (14 €) pour 1 heure de téléphone et 1 Go de données.

Il existe aussi une tarification pour permettre l’envoi et la réception de photos et de vidéos : le maximum, 3990 Kr (28 €) permet d’obtenir 2 heures de communications et 10 Go de données. Le tout est valable pendant 1 mois. Si vous épuisez le crédit, vous pouvez à tout moment reprendre un pack – l’achat peut se faire en ligne, sans boutique. Pratique ! Un dernier point de détail – mais qui a son importance. Un samedi soir, j’ai posé la question suivante en message privé sur la page Facebook de Síminn : « Peut-on partager la connexion d’un mobile avec un autre appareil, sans fil ? ». La réponse est arrivée en moins de 10 minutes : « Oui, nous ne bridons pas nos cartes SIM, prépayées ou pas. De cette manière, vous pouvez partager votre connexion via un hotspot personnel ». Un service client au top !

 

blog-islande-sim-01

Téléphoner en Islande

Quatre opérateurs de téléphonie se partagent le marché islandais :
logonova   logosiminn   logotal   logovodafone

Retrouvez d'autres conseils dans la rubrique « Abécédaire pratique » de notre guide de voyage en Islande


© photo principale : Frédéric Botton ; © photos texte : Frédéric Botton et Siminn