Júníus Meyvant, le nouvel album

Nous vous avions déjà présenté Júníus Meyvant, de son vrai nom Unnar Gísli Sigurmundsson. Ce natif des îles Vestermann avait été remarqué au festival Iceland Airwaves en 2014,. Il lui a fallu deux ans pour finaliser son premier album. Sa musique ? C’est une pop-folk douce, minimaliste, intimiste et rehaussée par des cuivres.

On connaissait déjà les chansons Color Decay et Neon Experience, avec leurs refrains à siffloter, elles figurent sur cet album et illustrent assez bien ce que sont les autres chansons. C’est de la pop-folk, mais il n’est pas question ici de mélodies sautillantes. Les compositions sont travaillées, avec rythme assez lent, et une abondance des cuivres qui enveloppent chaque chanson…

blog-islande-junius-floating-05

En anglais

La première track de l’album, Be a man, est un instrumental. Les suivantes sont chantées en anglais. Une approche un peu différente de celle des artistes islandais, qui privilégient souvent un chant en islandais. Mais l’aisance d’écriture de l’artiste et son chant lui permettent de jouer avec la langue pour une intégration parfaite.

« Le thème et le cœur de cet album, c’est le temps », a expliqué Júníus Meyvant. Il peut aussi être plus cryptique en décrivant les chansons de son album : « quelqu’un de parfait aujourd’hui peut se retrouver en échec demain. Alors ce qui est important, au final, c’est d’être bon avec votre voisin. Avec le temps, les couleurs vont s’estomper ».

blog-islande-junius-floating-06

Signals

Cette chanson se distingue du reste de l’album. Elle conserve une batterie discrète, un peu de basse, le reste n’est que cordes et voix qui se partagent la mélodie. Une voix haute, qui emprunte un peu à celle des Bee Gees – mais on est loin, très loin du disco. La progression dans la chanson donne de plus en plus d’importance aux instruments à cordes, jusqu’à un final instrumental.

Júníus Meyvant n’a pas enregistré cet album seul, mais le résultat semble le fruit du travail d’un artiste solitaire. Il a d’ailleurs posté une photo de lui, prise par sa femme en 2011, en train de peindre un tableau qui est devenu la pochette de l’album.

Floating Harmonies, sorti chez Records Records (chez qui se trouvent aussi les And Monsters and Men), est disponible chez Amazon, et en écoute sur la plupart des plates-formes musicales. Le site officiel se trouve ici… Júníus Meyvant sera en concert à Paris, à la Boule Noire, le 21 septembre 2016.blog-islande-junius-floating-02