La citadelle Dimmuborgir

Le site de Dimmuborgir passionne les amateurs de légendes nordiques. Il faut dire que l’endroit est étonnant. En contrebas de la plaine, à peine visible à distance, se trouve un ensemble de blocs noirs et déchiquetés. Percés, parfois, de trous qui ressemblent à s’y méprendre à des tunnels, des fenêtres, des porches. Son histoire est assez récente…

C’est un volcan récent qui est à l’origine de Dimmuborgir. D’ailleurs, il est toujours là, il s’agit du Hverfjall, situé à quelques centaines de mètres du site. Une éruption majeure a eu lieu il y a environ 2300 ans. Dimmuborgir étant alors un petit lac, probablement relié au lac Mývatn qui se trouve tout près, à l’ouest. La coulée de lave, sous forme d’un tube, est venue recouvrir le lac, faisant bouillir l’eau qui a cherché un chemin pour s’échapper.

 

blog-islande-dimmu-04

Sombres châteaux

Le résultat, ce sont des colonnes de lave qui se sont élevées en perçant le tube sous la pression de l’eau transformée en vapeur. La paroi supérieure du tube de lave est devenue roche une fois solidifiée. Elle s’est écroulée parce que plus friable que celle des colonnes. Lesquelles se sont dressées en concrétions qui s’élèvent depuis le fond de l’ancien lac jusqu’à plusieurs mètres de hauteur. Le décor chaotique, fait de structures complexes, de cônes, de cheminées, de trous, ressemble à une ancienne citadelle.

C’est la raison pour laquelle l’endroit a été appelé Dimmu (sombre) Borgir (châteaux). Et qu’il exerce un pouvoir d’attraction si fort pour tous ceux qui s’intéressent à la mythologie nordique. Car la légende veut que Dimmuborgir soit le point d’entrée vers l’enfer. La religion catholique s’est emparée de l’histoire, assurant que Dimmuborgir était l’endroit où Satan était arrivé, chassé du ciel. Un groupe de black metal norvégien a choisi de prendre ce nom, dès 1993. Il joue évidemment sur le côté sulfureux de l’endroit…

 

blog-islande-dimmu-01

Aller à Dimmuborgir

Le site se trouve au nord de l’Islande – il n’est pas pertinent d’y aller depuis Rekyjavik, il faut près de 6 heures de route et parcourir 500 km. En revanche, il est à 100 km d’Akureyri par la route n°1, puis la route 848 qui contourne le lac Mývatn. Après un dernier kilomètre sur une petite route, on atteint un parking. Il suffit de monter sur le talus qui le surplombe pour que se dévoile une superbe vue sur le site ! Ainsi que le Kaffi Borgir, un café-restaurant qui peut s’enorgueillir d’excellentes critiques et le Myvatn market, une boutique de souvenirs.

L’endroit est sauvage, mais la végétation a réussi à trouver racine et à perdurer entre les concrétions. Dimmuborgir ressemble à une ancienne cité partiellement détruite, abandonnée. Que le Malin soit venu ici est peu probable, mais on s’attend tout de même à apercevoir un troll bondir derrière un rocher. L’imagination est très sollicitée, on se plait à reconnaître des formes dans les roches découpés.

 

blog-islande-dimmu-05

Les balades

Le site est fragile, le gouvernement islandais a entrepris de le protéger des assauts des touristes. Des chemins balisés par des cordes ont été tracés pour éviter de provoquer une érosion accélérée par l’humain. Le côté sauvage est préservé, justement parce qu’il est désormais déconseillé de s’éloigner du sentier balisé. Plusieurs balades sont prévues et marquées, depuis le « Small circle » de 10 minutes et sur une distance de 500 mètres, jusqu’au « Church Circle » qui prend une heure sur un parcours d’un peu plus de 2 kilomètres.

L’un des trous dans la roche créé par de la vapeur sous un tube de lave ressemble à l’entrée d’une église, à taille humaine. Il est tout naturellement appelé Kirkjan (l’église). Il faut compter 3 à 4 heures sur le lieu si vous voulez revenir avec de belles photos - les sujets sont nombreux. Surtout si vous avez la chance de visiter Dimmuborgir un jour où les nuages sont bas et menaçants – on dit que les trolls sont souvent de sortie

 

blog-islande-dimmu-03

© photo principale : Petur Jonsson ; © photos texte : Chmee2/Valtameri, Gestur Pálsson 
  • Salut,

    Je vis en islande depuis plusieurs mois et je n y suis pas encore aller! Je vais donc me faire un plaisir de decouvrir cela ce printemps!!

    C est vraiment beau, sorti de nulle part, magnifique et tenebreux! On se croirait devant un sombre chateau du seigneur des anneaux!