Le berger islandais

On trouve la trace des chiens de berger islandais dans les anciens textes, ceux qui relatent la venue de Vikings en Islande. Ils sont principalement utilisés pour prendre en charge des troupeaux, moutons et chevaux.

À quoi ressemble un chien de berger islandais ? Il s’apparente à un spitz, dont il possède plusieurs des attributs : une queue enroulée sur son dos, des poils assez longs. Et le caractère, nous allons le voir, d’un meneur de troupeaux qui sait donner de la voix.

 

blog-islande-berger-01

Il a failli disparaître

Le chien de berger islandais a traversé les siècles, mais la fin du XIXe siècle a bien failli lui être fatale. La peste et surtout la maladie de Carré ont semble-t-il décimé 75 % des chiens en Islande. Si l’importation de chiens depuis l’étranger est strictement interdite, ce n’est pas en raison d’une loi récente pour préserver la pureté de la race, mais d'une mesure prise en 1901 pour éviter d’introduire des maladies en Islande.

Mais le chien de berger islandais n’a gagné ses lettres de noblesse qu’en 2010, date à laquelle il a enfin été accepté par l’AKC, l’American Kennel Club, une fédération canine aux États-Unis qui tient un registre des races canines. Notez que de nombreux chiens de berger islandais ont une particularité : deux ergots par patte, au lieu d’un seul.

 

blog-islande-berger-04

Le caractère

A la différence du cheval islandais qui se distingue avec deux allures en plus du pas, trot et galop, le chien de berger islandais est plutôt classique. Il a toujours été utilisé pour s’occuper des troupeaux, son « job » est ancré dans ses gènes. Donnez-lui un troupeau de moutons, il ira de lui-même surveiller que les animaux restent bien ensemble. On dit de lui qu’il aboie beaucoup. Cela semble vrai, probablement puisque c’est son outil pour guider les troupeaux. Aboyer, pour lui, est une manière de demander quelque chose.

Pour ces raisons, le chien de berger islandais n’est pas un animal destiné à être enfermé dans un appartement. Il a besoin de gambader, si possible avec une mission, et d’être dehors, avec des températures inférieures à 15°. Il est connu pour son caractère joueur, curieux, pas du tout craintif, sans agressivité et sans instinct de chasse. Si vous en croisez un en Islande qui vient vers vous, accueillez-le avec bienveillance, il vous le rendra !

 

blog-islande-berger-03
© photo principale : Harald Hurgursson ; © photos texte : Erna Rudundottir, Serguei Velov, Craig Stephenson