Le canyon de Fjaðrárgljúfur

Gljúfur signifie canyon en islandais. Fjaðrá est le nom de la rivière qui y coule – elle prend sa source sur la montagne Geirlandshraun, à une dizaine de kilomètres au nord. Elle a façonné les mieux pendant des milliers d’années.

Les géologues supposent que le canyon a été créé pendant la dernière glaciation, il y a environ 9000 ans. Mais comment une rivière peut-elle creuser aussi facilement la roche jusqu’à créer des gorges encaissées ? En fait, ce n’est pas la rivière à qui l’on doit ce décor à couper le souffle…

blog islande Fjaðrárgljúfur

Histoire de glaciers

Lorsque la température a grimpé, les glaciers se sont rétrécis, et se sont retirés plus en altitude. Les bords du glacier, la moraine, charriaient des blocs de glace mais aussi de pierre, avec un fort pouvoir abrasif. Au fur et à mesure de sa fonte, le glacier qui couvrait la région a fini par disparaître, laissant derrière lui ce canyon aux parois escarpées. Un lac s’est formé, recouvrant une partie de la région.

Les sortes de terrasses sur les parois du canyon sont des vestiges des bordures du lac glaciaire.

Les parois, à certains endroits, dépassent les 100 mètres de hauteur. Le canyon en lui-même, est long de 1300 mètres. Vous pouvez en parcourir une partie en longeant la rivière, mais il faut être équipé pour traverser de petits gués, et savoir rebrousser chemin lorsque le dénivelé trop important crée une cascade infranchissable.

blog islande Fjaðrárgljúfur

Balade sur les hauteurs

Un chemin longe le canyon en le surplombant, sur la droite. Attention si vous vous lancez, la tentation de s’approcher du vide est forte, mais les talus ne sont pas du tout entretenus – ici la nature se débrouille toute seule. Ils sont friables, surtout après une grosse pluie. Ne vous approchez pas du bord. Vous êtes prévenus.

Pour aller visiter le canyon de Fjaðrárgljúfur, il faut comme toujours prendre la route numéro 1 vers l’est depuis Reyjavik. Il se trouve à plus de 250 kilomètres, il faut donc profiter d’une balade à Vik ou au Jökulsárlón pour y faire une halte. Après Vik, roulez sur 65 kilomètres. Une fois passé l’immense champ de lave recouverte de mousse, prenez à gauche en direction de Holt. Le parking du canyon est à moins de 3 kilomètres de là.

blog islande Fjaðrárgljúfur
Crédits photo : Jon Perry, Christian Libertyne