Le ferry Baldur

Le Breidafjordur est un immense fjord de l’ouest de l’Islande, qui s’étend sur plus de 120 km de longueur et 50 km de largeur. Par temps clair, on voir parfaitement les reliefs de l’autre côté du fjord. A vol d’oiseau, depuis Stykkisholmur, ils se trouvent à un peu plus de 50 km.

J’ai pris le ferry dans la petite ville côtière de Stykkisholmur. Le port se trouve dans la partie nord de la ville, abrité par une île naturelle appelée Súgandisey. C’est un gros rocher fait de colonnes basaltiques qui protège le port du vent. C’est une île, mais elle a été reliée à la terre ferme par la jetée du port. Ca ne fait pas longtemps : c’était en 1989.

Un panneau explique que le petit sémaphore orange qui se trouve au sommet de Súgandisey a été placé là en 1948. Avant cette date, il se trouvait près de Reykjavik, sur l’île de Grótta. Avant de monter sur le ferry, prenez quelques minutes pour monter les marches sur le flanc de l’île, vous aurez droit à un super panorama à 360° !

Le ferry Baldur

Les billets pour la traversée de Stykkisholmur à Brjanslaekur s’achèvent dans la petite boutique Seatours qui se trouve dans le port, avant de passer la jetée. Comptez un peu plus de 70 € seul avec une voiture, de 100 € à 2 avec une voiture, ou 35 € seul sans véhicule. Les tarifs sont susceptibles de varier selon la saison...

La durée de la traversée du fjord est de 2h30 environ. Prévoyez une petite laine et si possible de quoi vous couvrir la tête. Le vent souffle pendant la traversée. Vous pouvez rester à l'intérieur du Baldur, mais c'est depuis le pont supérieur que la vue est la plus belle !

Passage par Flatey

La baie de Breidafjordur est constellée de petites îles, pour la plupart inhabitées. Mais le ferry fait une halte sur l’île de Flatey. Je n’y suis pas allé : elle n’est pas accessible en voiture. Peut-être est-il possible de négocier à l’avance la prise en charge d’un véhicule à Brjanslaekur pendant que vous vous baladez sur Flatey, mais je n’ai pas demandé de renseignements.

Flatey est une toute petite ile, d’une longueur inférieure à 2 km, et de 300 mètres de large. En l’absence de voitures, elle est réputée pour son silence et ses oiseaux faciles à observer. Le ferry y marque une courte pause, puis repart en direction de Breidafjordur. Une fois à terre, vous avez deux choix possibles : partir vers le sud pour rejoindre Látrabjarg, ou vers le nord pour monter directement vers Pingeyri.

Attention si vous voyagez à pied, le port d’arrivée, Brjanslaekur n’est qu’un embarcadère. Il n’y a rien à cet endroit, vous serez condamné à marcher ou à faire du stop.

Le ferry Baldur à Stykkisholmur.
L'église Stykkishólmskirkja à Stykkisholmur.
L'île de Flatey au milieu de la baie de Breidafjordur.
Crédit photos  : Frédéric Botton et Isabelle Compoint