L’eau chaude à Reykholt

Il faut quitter la route n°1 après la ville de Borgarnes, à l’ouest de l’Islande, et se lancer sur la route 50 puis bifurquer que le 518. On parvient au village de Reykholt. Il ne compte pas plus de 15 maisons, mais de grandes serres avec des plantes verdoyantes que l’on aperçoit au travers des carreaux.

Et puis de la fumée blanche qui s’en échappe, hiver comme été. Bizarre ? Pas du tout. Le sous-sol est truffé de galeries souterraines creusées dans la lave figée qui recouvre toute la région. Le magma n’est pas très loin, l’eau est portée à ébullition et remonte à la surface.

snorralaug-01

La source Skrifla

Si vous passez le parking et que vous prenez le chemin à gauche, vous allez tomber sur une sorte de monticule fait de pierres et surmonté d’une cheminée. Il s’agit de la source chaude de Skrifla, dont l’existence a été documentée dès l’an 1000. La cheminée crache de la vapeur d’eau toute l’année. Touchez-là : elle est brûlante !

Si vous faites le tour du monticule, vous allez probablement trouver des endroits où de la vapeur s’échappe. Elle est trahie par de la condensation qui noircit brièvement la pierre. Passez la main devant pour ressentir la chaleur qui tente de s’échapper d’entre les pierres. Soyez tout de même prudent, on assiste parfois à des giclées d’eau très chaude.

snorralaug-07

Snorri Sturluson

On dit que la source de Skrifla a été domptée par Snorri Sturluson. C’est son visage qui a été représenté sur la pierre qui se trouve au pied de la cheminée. Un panneau explique que le visage été sculpté par l’artiste contemporain Páll Guðmundsson. Mais qui est Snorri Sturluson ?

Né en 1179 et mort en 1241, on lui doit des récits mythologiques qui ont influencé plusieurs siècles de poésie et d’histoires nordiques, les fameuses sagas. Mais l’homme a aussi marqué son époque en participant à la vie politique et militaire de l’Islande face à la Norvège.

blog-islande-snorralaug-08

La piscine de Snorralaug

Par piscine, on entend généralement un grand bâtiment couvert. Mais au 13e siècle, l’architecture était plus modeste. Sous les ordres de Snorri Sturluson, du moins on le suppose, une petite piscine a été construite en profitant d’un tunnel d’un peu plus de 100 mètres de long, qui canalise la source chaude de Skrifla. Snorralaug signifie « le bain de Snorri ».

Elle est circulaire, d’une diagonale de 4 mètres environ pour une profondeur de 1 mètre. Hors saison, il est probable que vous ne rencontriez personne si vous la visitez. Vous pouvez envisager de faire trempette, mais sachez que l’eau circule peu – cantonnez-vous à y plonger les pieds. Et, surtout, vérifiez que l’eau n’est pas trop chaude ! La température fluctue beaucoup, au point de surprendre les imprudents.

snorralaug-05

Snorri Sturluson, encore

Si vous vous aventurez dans le village, derrière la piscine de Snorralaug, vous allez tomber nez-à-nez avec une grande statue. Celle de… devinez ! Oui, Snorri Sturluson. S'il a fait construire sa piscine, c'est parce qu'il a habité ici...

snorralaug-03

Derrière la piscine se trouve une porte qui ressemble un peu à l’entrée d’une tanière. Il s’agit d’un ancien tunnel qui est supposé avoir relié directement la maison de Snorri Sturluson. Il est bouché, mais il est possible d’utiliser l’endroit pour se changer, ou s’abriter du froid en hiver.

snorralaug-06

Un peu plus loin se trouve la petite église de Reykholt, souvent ouverte. Vous découvrirez aussi des ruines qui indiquent que se trouvaient là des habitants il y a plus de 800 ans. Profitez de la balade pour approcher des petites sources d’eau chaude en bas du village, qui s’échappent du sol en vapeur d’eau et parfois en mini geyser d’eau bouillante…

snorralaug-04