Litlanesfoss et Hengifoss

Il faut aller se perdre dans l’est de l’Islande pour approcher ces deux cascades qui se suivent, sur la rivière Hengifossà. Il suffit de suivre la route n°1 par le sud et de bifurquer à gauche sur la route 931 juste avant d’atteindre la ville de Egilsstaðir.

La route passe un premier pont puis rejoint la bordure du lac Lagarfljót, aussi appelé Lögurinn, qu’elle suit, puis traverse dans sa partie sud. Une fois arrivé à la bifurcation entre la route 931 (vers la droite) et la route 933 (vers la gauche), il faut trouver un endroit où se garer pour quelque heures, le temps d’une randonnée… Si vous faites une pause au bord du lac, n’oubliez pas de scruter la surface, sait-on jamais, puisque c’est une certitude, un monstre y vit !

 

blog-islande-hengifoss-04

Suivre le canyon

La rivière Hengifossà descend des collines – plutôt escarpées – pour aller se jeter dans le lac Lögurinn. Elle a formé un canyon difficile d’accès. Peu importe, le chemin est un peu en hauteur, pas très difficile bien que la pente soit suffisamment forte pour ralentir la progression. Il faut parcourir 1500 mètres de distance pour parvenir au cirque dans lequel se jette la cascade Litlanesfoss. Mais aussi un bon 250 mètres de dénivelé.

Il fait tout de même compter une bonne heure et demi de marche. La récompense est une superbe cascade qui déferle depuis les rochers, y peu comme si elle jaillissait de la terre. L’endroit est particulièrement étonnant puisque les roches sont en fait des colonnes basaltiques, ces cheminées formées par la lave. Elles forment une sorte de cirque qui fait résonner le fracas de l’eau malgré une hauteur raisonnable de 30 mètres environ.

 

blog-islande-hengifoss-03

Le deuxième trésor

Il faut prendre le temps de se reposer face à Litlanesfoss pour être d’attaque et se lancer dans la deuxième partie de la randonnée. L’objectif ? On le voit depuis Litlanesfoss, au loin : c’est une autre cascade. Le chemin n’est pas plus difficile, mais il faut encore parcourir 1,5 km et 250 mètres de dénivelé pour atteindre la cascade de Hengifoss. C’est donc parti pour une heure et de demi de marche, à nouveau. La récompense est encore plus sympa, la cascade de Hengifoss est tout simplement gigantesque !

La chute de 118 mètres se révèle très impressionnante… S'approcher de la cascade est plus difficile, avec des pentes abruptes, rocailleuses et instables. Si vous êtes courageux et que le débit de la rivière Hengifossà est faible, vous pouvez tenter de vous aventurer derrière le rideau d’eau de la cascade. Mais le spectacle le plus beau est celui des strates rouges, qui sont superbes lorsqu’il y a un peu de soleil.

 

blog-islande-hengifoss-02
© photo principale : John Irundunsson ; © photos texte :antonyd3ca, chbi lai, arjan post