Petit tour de Reykjavik (1)

Reykjavik, située sur la côte ouest de l’île, a été fondée par des colons norvégiens vers l’an 900. Ni l’agriculture ni la pêche ne lui ont permis de prendre son essor, et ce pendant plusieurs siècles. Son véritable essor date du 18e siècle. En 1752, le roi du Danemark a enfin autorisé la création d’entreprises, principalement l’exploitation de la laine. L’expansion de la ville date de ces années. D’ailleurs, la plus vieille maison de Reykjavik date, justement, de 1752 !

Balade dans Reykjavik

Il faut l’avouer, Reykjavik n’est pas la plus jolie ville qui soit. Son minuscule centre-ville ne compte pas vraiment de monuments incontournables et le reste de l’agglomération, très étendue (274 km2, soit presque le double de la surface de Paris), composé de maisons individuelles et de petits immeubles, ne présente aucun charme. Mais il serait dommage de résider plusieurs jours à Reykjavik sans s’y promener un peu, car la capitale dispose tout de même de quelques points d’intérêt.

 

blog-islande-maison-reykjavik

Vivez le centre historique

Le cœur de la ville, fort d’une histoire qui remonte à plusieurs siècles, se trouve juste au bout du lac Tjörnin. Il s’agit du quartier de Kvosin, qui signifie « Anse ». Je conseille la balade dans les artères piétonnes, elle y est très agréable. Les rues sont bordées de maisons colorées au style nordique, faites de bois ou de tôle ondulée. J’aime profiter des nombreux magasins et partir en quête de bons restaurants. La rue Adalstraeti, qui signifie « la rue principale », est celle qui marque le centre historique, là où était concentrée l’activité de la ville au 18e siècle. Au numéro 10 de la rue, vous passerez devant la plus ancienne demeure de la capitale, bâtie en 1752. Abritant aujourd’hui une boutique de design, cette bâtisse en bois fut occupée à l’époque par Skuli Magnusson, le Trésorier Royal considéré comme le père fondateur de Reykjavik. Je m’arrête devant sa statue, située à quelques mètres de là en direction du sud par la rue Adalstraeti, dans le parc Fogetagardur.

 

blog-islande-kvosin

Eglise et politique

En longeant le parc Fogetagardur, j’arrive à la place Austurvöllur. Il s’agit probablement du cœur de la ville, où se trouve l’Althing, le Parlement islandais. Il a quitté Thingvellir en 1798 et s’est installé dans ce bâtiment en 1881. Le parc est dominé par la cathédrale Domkirkjan. Dominé est un bien grand mot, puisque l’édifice est de taille modeste, ressemblant plus à une église qu’à une cathédrale. Ma balade se poursuit vers l’est en atteignant la grande avenue Laekjargata.

 

blog-islande-Domkirkjan

Pas de protection

Je tourne le dos au lac pour remonter l’avenue vers la mer. Là se trouve un autre lieu de la vie politique islandaise, la Maison du Gouvernement (Stjornarradid), qui héberge les bureaux du Premier ministre. J’aime y voir un symbole de la politique en Islande : elle est de plain-pied, avec des fenêtres qui ne sont protégées par aucune grille. Pas de mur d’enceinte, pas de clôture non plus, simplement une pelouse et quelques marches qui mènent à l’entrée. Pas de policier, pas de soldat, aucune présence visible. Pas même de caméra ! Etonnant, quand on pense aux camps retranchés et surprotégés que sont les bâtiments ministériels français à Paris.

 

blog-islande-gouvernement

Les gardes de la Maison du Gouvernement

L’édifice a été construit en 1765, c’était alors la prison de Reykjavik qui a servi jusqu’en 1816. Elle a ensuite été occupée par les gouverneurs danois, puis investie par les ministres du gouvernement islandais, avant d’accueillir la présidence, entre 1973 et 1996. Depuis, c’est donc le Premier Ministre qui y réside. Le bâtiment est tout de même gardé par deux statues. Celle de gauche représente Christian IX, roi du Danemark entre 1863 et 1906. Celle de droite est un hommage à Hannes Hafstein, Premier ministre d’Islande. Pour être plus précis, il a été le premier Premier ministre, entre le 1er février 1904 et le 31 mars 1909. Il a ensuite pris la direction de la Iceland Bank (maintenant Central Bank of Iceland). Il est devenu le quatrième Premier ministre du 24 juillet 1912 au 21 juillet 1914. Il a repris la direction de la Iceland Bank, avant de se retirer en 1917. Il est mort en 1922 à Reylkjavik. On doit sa statue au sculpteur Einar Jónsson. Elle a été placée à côté de la Maison du Gouvernement en 1931.

 

Christian IX - Domaine public
Christian IX - Domaine public
© photo principale : Isabelle Compoint ; © photos texte : Isabelle Compoint, Frédéric Botton