Photos panoramiques en Islande

Le plus simple, pour produire un panoramique en quelques secondes, c’est d’utiliser la fonction intégrée dans l’appareil photo ou dans le smartphone. Facile, il suffit de pointer, de déclencher la prise de vue et de tourner sur soi-même.
blog-islande-pano-05
Reykjavik depuis le Perlan

Jour, contre-jour

Les panoramiques les plus simples à réaliser sont ceux shootés lorsqu’il fait gris. La raison, c’est que le soleil constitue un obstacle aux photos prises dans plusieurs directions. Pour mieux comprendre : si je commence le panoramique avec le soleil dans le dos, l’appareil photo se débrouille pour gérer le contraste. Mais après un demi-tour, je me retrouve face au soleil… et le contraste en prend un coup. L’image est « brûlée », inutilisable.

Peut-on éviter ce problème ? Pas vraiment, même au prix de complexes manipulations avec un logiciel de retouche graphique comme Photoshop. J’ai donc appris à mes dépens que, pour réussir un panoramique à coup sûr lorsque le temps est ensoleillé, il est impératif de choisir l’heure à laquelle le réaliser, en fonction de la position du soleil.

 

blog-islande-pano-04
Myrdalssandur

Assembler « à la main »

Laisser l’appareil photo ou le smartphone créer le panoramique, c’est facile, mais il y a de quoi être frustré, surtout en Islande. Car rares sont les appareils capables de réaliser de vrais 360°. Et ceux que j’ai pu utiliser ne permettent de réaliser le tour d’horizon que dans un sens (généralement celui des aiguilles d’une montre).

La solution ? Je prends mes propres clichés dans plusieurs directions. Puis, une fois devant votre ordinateur, j’utilise les services d’un logiciel de création de panoramiques.

blog-islande-pano-01

Le logiciel de création de panoramique Microsoft ICE

Le nom de ce logiciel semble bien indiqué pour l’Islande… mais il s’agit de l’acronyme pour Image Composite Editor. Les deux avantages de ce logiciel ? Le premier, c’est qu’il se révèle très efficace. Le second, c’est qu’il est entièrement gratuit. Son inconvénient majeur, c’est qu’il n’est proposé que pour les PC Windows. Il n’existe pas de version Mac OS X.

Son usage se révèle d’une simplicité déconcertante. Sélectionnez les images qui constituent votre panoramique, et faites un glisser-déposer dans la fenêtre principale du logiciel. Il travaille pendant quelques secondes et vous propose une prévisualisation du panoramique. Cliquez sur Automatic crop pour supprimer les bouts d’images qui dépassent, poussez la réglette de la qualité Jpeg à 100, et cliquez sur Export to disk… pour sauver votre image. C’est aussi simple que ça !

 

blog-islande-pano-02

Créer des panoramiques sur Mac

Il existe un logiciel gratuit appelé PTgui, disponible pour Mac et PC, qui peut donner satisfaction. Mais pour réaliser des panoramas de qualité, faits de mosaïques de photos – c’est-à-dire pas forcément de la droite vers la gauche ou de la gauche vers la droite –, mieux vaut se tourner vers autopano de kolor. Il coûte 100 €, mais ce logiciel est indispensable pour réussir vraiment des panoramiques. Il permet, par exemple, d’automatiser l’ajout d’un filtre HDR pour produire des panoramas à fort contraste…

Cliquez sur les panoramas ci-dessous pour les visualiser en grand !

 

blog-islande-pano-03
Hvalfjördur
blog-islande-pano-06
Hvalfjördur
Les logiciels pour réaliser des panoramiques
Télécharger gratuitement PTgui pour Windows ou Mac OS X 10.5
Télécharger gratuitement Microsoft ICE pour Windows XP, Windows Vista, or Windows 7
Télécharger kolor autopano pour Microsoft Windows 8, 7, Vista, XP or 2000 ; Apple Mac OS X 10.9 Mavericks, 10.8 Mountain Lion, 10.7 Lion ; Linux kernel 2.6
© photo principale : Frédéric Botton ; © photo texte : Isabelle Compoint et Frédéric Botton