Skálmöld, musique épique !

Classer ce groupe dans une catégorie musicale n’est pas simple. Il s’agit de heavy metal, les guitares sont très présentes et les rythmes rapides. Mais ce n’est qu’une des facettes de Skálmöld. Le folk est très présent, à tel point qu’en fermant les yeux, on pourrait parfois se croire dans un pub irlandais.

Peut-on aimer Skálmöld si on n’apprécie pas vraiment le hard rock ? Ce n’est pas facile, puisque les compositions du groupe ne flattent pas vraiment les oreilles des amateurs de mélodies douces et de ritournelles faciles à mémoriser. La voix est rauque, gutturale, mais chantée à la différence des groupes de death metal…

blog-islande-skalmold-01

De l’Islande au monde en un album

Le groupe s’est formé en 2009, cofondé par Snæjbjörn Ragnarsson et Björgvin Sigurdðsson, deux amis d’enfance. Ils se sont entourés de quatre autres musiciens pour former Skálmöld, sans imaginer en faire plus qu’un groupe de musique pour le plaisir. Tous les membres du groupe ont une autre activité, dans le théâtre, l’enseignement de la musique… Ils enregistrent un premier disque en 2010, « Baldur », distribué par le label Tutl, qui officie dans les îles Féroé. Y participe pour les chœurs sur deux chansons, en invité, Aðalbjörn Tryggvason du groupe Sólstafir (voir ici)…

La distribution est confidentielle, et la réputation du groupe n’atteint ni l’Europe ni les Etats-Unis, jusqu’à ce que le label autrichien Napalm s’intéresse au groupe. Il réédite Baldur et le distribue dans le monde entier en 2011. Skálmöld accompagne l’album en participant à des concerts et des festivals. Un deuxième album est dévoilé en 2012, « Börn Loka » (le fils de Loki).

 

blog-islande-skalmold-05

Histoires de vikings

Le style est qualifié de « Viking Metal » par les critiques. Il faut dire que l’orientation du groupe est claire : les paroles sont exclusivement chantées en islandais, et racontent des histoires de… vikings ! Les premières compositions reposaient sur instrumentations de folklore islandais. Mais le coût de l’enregistrement a raison de la volonté des musiciens de proposer plus de mélodies folk. Ce sont donc trois guitares qui forment le mur sonore de Skálmöld. Heavy metal, plusieurs guitares : on pourrait s’attendre à une bouillie sonore inaudible.

Mais les membres du groupe sont des musiciens talentueux, qui s’inspirent autant de la musique classique que du heavy metal. En novembre 2013, le groupe joue une série de concerts avec l’orchestre philarmonique islandais à Reykjavik. Une initiative qui ressemble un peu à celle de Metallica à San Francisco en 1999. Le tout a été enregistré sur un album, « Skálmöld og Sinfóniuhljómsveit Íslands » (Skálmöld et l’orchestre symphonique islandais). Une vidéo montre le contraste saisissant entre le groupe de chevelus vikings et l’orchestre en costume tiré à quatre épingles… Ne manquez pas la vidéo (à la fin de ce post) où intervient la chanteuse Edda Tegeder Óskarsdóttir du groupe Angist et sa douce voix.

 

blog-islande-skalmold-03

La saga continue

En 2014, Skálmöld sort son quatrième album, « Með vættum » (Au milieu de forces surnaturelles). Il raconte l’histoire de Þórunn, une femme qui combat les envahisseurs aux quatre coins de l’Islande, aidée par des créatures mythologiques, une différente pour chaque région. Là encore, le compositeur du groupe, Snæjbjörn Ragnarsson, s’appuie sur le folklore et les légendes islandaises pour élaborer les chansons, qui se suivent pour former une histoire.

Les noms des personnages imaginés par Snæjbjörn Ragnarsson sont ceux de ses proches ! Þórunn est la fille de Gunnar Ben, le clavier du groupe. Baldur est le nom du guitariste du groupe… Hilmar, qui combat les enfants de Loki dans « Börn Loka », est le nom du fils du chanteur Björgvin Sigurdðsson. Le groupe a produit très peu de vidéos en support de sa musique. C’est dommage puisque « Gleipnir », extrait du deuxième album, est un mini film qui ravira les amateurs de la série Vikings, de la BBC, ou ceux de Game of Thrones.

 

blog-islande-skalmold-02
La musique de Skálmöld

  • A voir et écouter
  • Juste à écouter


© photo principale : Skálmöld; © photos texte : Skálmöld, Halla Marín, Heldriver De Lux